Comment réagit le secteur immobilier à Nantes après la Covid-19 ?

Comment réagit le secteur immobilier à Nantes après la Covid-19 ?

L’arrivée de la pandémie de la covid-19 en France en 2020, suivie du confinement a inquiété de nombreux promoteurs immobiliers. Ainsi, cette période est marquée par un arrêt total des chantiers de construction et une réduction de l’activité des banques. Mais, comment a-t-elle influencé le marché de l’immobilier à Nantes ? Voici quelques éléments de réponses !

Les loyers à Nantes depuis la Covid-19

Selon les analyses effectuées, le prix des biens immobiliers neuf à Nantes continue d’augmenter, malgré la crise de la covid-19. De plus, la loi Pinel à Nantes impose désormais un barème des loyers qui favorise l’investissement en locatif à Nantes. En effet, les loyers sont revus chaque année à la hausse et permettent aux acquéreurs de trouver plus vite des locataires.

Par ailleurs, les courtiers immobiliers de Nantes ont remarqué que les prix des appartements progressent après chaque trimestre. Par exemple, durant le premier trimestre de l’année, les prix sont passés de 1 361 € par mètre carré à plus de 4 481 € par mètre carré.

Les prix immobiliers à Nantes après le coronavirus

La covid-19 a affecté la valeur des biens dans les régions de Nantes. Ainsi, les prix immobiliers varient en fonction de chaque quartier et commune de la métropole. Par exemple, le prix moyen du mètre carré d’un appartement à Nantes est de 3 479 € tandis qu’à Saint-Herblain à l’ouest de la cité des ducs le prix du mètre carré est de 2 609 €.

Pour une maison par contre, il faut prévoir 4 131 € par mètre carré dans la ville de Nantes contre 3 109 € dans la cité de Saint-Herblain. Ce qui laisse plus d’avantages aux investissements en locatifs dans la région de Nantes

L’avis des courtiers immobiliers à Nantes

La crise de la pandémie et la crise économique ne présentent aucun risque pour les prix immobiliers à Nantes qui ont continué de progresser. Les programmes de logement neuf à Nantes ne manquent pas, car il y a encore plus de 600 logements neufs à la vente. Il est donc possible de faire un bon investissement dans l’immobilier.

Par ailleurs, de nombreuses agences de courtier immobilier ont commencé à dématérialiser leurs activités. La digitalisation de cette profession va permettre aux commerciaux d’innover et de proposer des services alternatifs plus pointus à plusieurs nouveaux clients. À titre illustratif, vous avez les visites virtuelles des logements, la signature électronique et les rendez-vous en vision-conférence.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le sur Pinterest

Laissez-nous un commentaire

Retour haut de page