Accueil » Nos articles » Construire » Construction de palissade chantier : que retenir ?

Construction de palissade chantier : que retenir ?

Un chantier de construction est un endroit qui peut présenter de nombreux dangers, notamment pour les étrangers. Cette pour cette raison que dans nombreux pays la réglementation exige la construction d’une palissade chantier afin d’encadrer et de délimiter la zone où les travaux ont lieu. La palissade chantier est conçue avec des matériaux divers chacun ayant ses points forts et ses faiblesses. Focus sur la palissade chantier et ses contours.

Importance de l’installation d’une palissade chantier

Barrière à installer avant le démarrage de quelque travail de construction que ce soit, la palissade chantier sert à la délimitation de la zone de travaux et à le cacher du public. Cette barrière a pour mission d’assurer la sécurité des usagers et des habitants présents dans les parages où les travaux ont lieu. Cela permet au promoteur du chantier de protéger les passants et également de les mettre à l’abri d’accidents éventuels.

Outre la protection qu’offre la palissade chantier elle est un moyen d’éviter les intrusions, principalement celle de personnes de passage pour voler. La Barrière de chantier vous permet d’effectuer un suivi du personnel présent sur le chantier, leurs déplacements et également ceux des personnes étrangères au chantier. Sans cette barrière il serait difficile pour le promoteur en charge des travaux du chantier contrôler les divers mouvements qui s’effectuent sur le lieu de travail. L’idéal est de finaliser la clôture du chantier avec une entrée unique afin de filtrer efficacement les entrées et les sorties.

En dehors de ses fonctions de protection et de suivi, la palissade chantier est également un canal de communication qui a un impact non négligeable. En effet il peut vous servir à faire passer un message à l’endroit du public, lui faire connaître votre entreprise, votre marque ou encore le sensibiliser sur la portée de votre activité.

Composition d’une palissade chantier

D’une manière générale, la palissade chantier se compose de deux principaux éléments à savoir : des panneaux et des supports. Pour jouer leur rôle de protection à la perfection, les panneaux doivent être en concordance avec certaines parmi lesquelles figurent :

La résistance : le panneau doit être robuste de manière à dissuader les intrus à vouloir l’outrepasser. À ce titre divers matériaux présents sur le marché sont utilisés pour sa confection.

La taille : fonction des lois en vigueur dans les pays elle peut différer, mais nous retenons qu’elle devra se situer entre 1m et 1,50 m pour la hauteur et 2,50 m maximum en ce qui concerne sa longueur.

La surélévation : elle est fixée à 12 cm et a pour fonction d’éviter l’inondation du chantier de construction en cas de pluie. Cet espace permettra à l’eau de ruissellement de circuler au lieu de stagner.

L’opacité : ce critère concerne la capacité des panneaux à empêcher la visualisation de l’intérieur du chantier de construction. Elle devra également avoir un aspect qui défend aux usagers de le traverser.

Les supports ont pour mission d’assurer la solidité de la construction et de garder les panneaux immobiles. En ce qui concerne les normes auxquelles ils sont soumis, nous avons :

La prise au sol : elle est relative à l’appui que prennent les supports avec le sol. Toujours susceptible de varier fonction des pays et du sol, ici elle est de 20 cm dans le cas de supports alignés. Concernant les supports éloignés la distance est réduite elle est de 10 cm.

La mobilité : elle concerne la capacité à déplacer la palissade chantier ou non. Dans le cas où la clôture chantier est mobile il faudra également que les supports le soient.

En dehors des diverses caractéristiques que les composants de la palissade chantier doivent avoir, il est important de rappeler que sa construction est soumise à la délivrance d’une autorisation de l’autorité compétente avant le démarrage de tout travail de construction. La demande d’agrément pour la construction de la Barrière de chantier devra adresser à l’autorité sous un délai de dix jours avant le début de la construction de cette dernière. Elle ne devra en aucun entraver le déplacement des riverains, les activités autour de la zone de construction et le stationnement des véhicules.

Typologie des palissades chantiers

On distingue plusieurs types de palissades chantier chacune d’elle ayant leurs spécificités :

La palissade chantier en grillage

C’est l’un des types de clôtures de chantier le plus employé dans le secteur de la construction des bâtiments. Conçue avec des grillages posés sur des supports métalliques ou en bois, elle a l’avantage de permettre une délimitation claire de la superficie sur laquelle les travaux sont effectués. Elle est composée d’une partie opaque d’une hauteur minimale d’un mètre et d’une partie supérieure faite de grillages. Pour des raisons de résistance, le fil du grillage devra avoir une épaisseur avoisinant les 5 mm. Il est recommandé d’opter pour des grillages dont les mailles sont suffisamment petites afin d’empêcher le passage de certains objets en dehors du chantier.

La palissade chantier métallique

Elle est très appréciée en raison de sa principale propriété qui est sa résistance. La clôture de chantier métallique est conçue à base de tubes métalliques reliées les unes autres par le biais d’attaches sous forme de crochets ou encore de barillets.

On retrouve également des palissades chantier conçus en bois, d’autres en cônes. Ces derniers sont fabriqués avec du polyéthylène avec des orifices qui permettent sa fixation. Les palissades chantier en lisse sont fabriqués avec du plastique et doté de crochets pour sa fixation.

La construction d’une palissade chantier est un prérequis indispensable pour assurer la sécurité des riverains, mais également les biens et matériels présents sur le chantier où sont effectués les travaux. Un promoteur qui ne prend pas la peine de l’installer avant de démarrer ses travaux s’expose à des sanctions judiciaires. La sécurité des riverains et des habitants aux alentours du lieu est la première étape avant le démarrage effectif des travaux de construction. La palissade chantier est donc un élément essentiel dans toute procédure concernant les travaux de construction. Quel que soit le type palissade chantier choisi il faudra veiller à ce qu’il soit en concordance avec les règlementations établies dans le pays où les travaux de construction ont lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quitter la version mobile