Accueil » Nos articles » Vie pratique » Taux d’humidité dans une maison : comment le connaitre, et que faire ?

Taux d’humidité dans une maison : comment le connaitre, et que faire ?

Taux d'humidité dans une maison : comment le connaitre, et que faire ?

Avoir connaissance du taux d’humidité qui prévaut dans votre maison est assez important. Cette information vous permet de prendre les dispositions nécessaires, pour vous garantir une bonne santé. Ce faisant, vous serez capable de procéder à un équilibre de la qualité de l’air au besoin.

Comprendre l’hygrométrie

Encore appelée humidité relative, l’hygrométrie désigne la quantité d’eau qui se trouve dans l’air ambiant. Ses changements peuvent avoir des impacts sur de nombreux aspects :

  • La santé ;
  • La propreté des murs ;
  • La salubrité des plafonds.

En étant trop humide, l’air risque de favoriser des difficultés respiratoires. Les murs de la maison se recouvrent alors de moisissures. À l’opposé, un air trop sec entraine un assèchement des muqueuses.

Comment mesurer l’hygrométrie ?

La mesure de l’hygrométrie est possible grâce à l’hygromètre. Ce guide pour choisir votre hygromètre vous sera d’ailleurs très utile. Sa petite taille permet de se déplacer aisément avec, afin de mesurer l’humidité présente dans les différentes pièces. L’hygrométrie dépend des différentes activités des occupants d’une maison. Son taux peut être modifié par :

  • La douche ou la lessive en continu ;
  • La respiration des animaux et des personnes.

En pratique, il suffit de disposer votre hygromètre dans un endroit spécifique pour prendre la mesure recherchée. Ce lieu ne devra pas être dans le champ d’action d’un chauffage, d’une cheminée ou tout autre accès vers l’extérieur.

Le taux optimal dans une maison

Selon les spécialistes, le taux d’humidité optimal dans une maison est compris entre 40 et 60%. Au-delà, les habitants du logement risquent d’être victimes de problèmes sanitaires importants. Il s’agit notamment des personnes âgées dont l’organisme peut se trouver fragilisé. Les taux plus bas quant à eux peuvent exposer les murs, et créer un assèchement de la peau. L’idéal serait de trouver l’équilibre entre ces extrêmes.

La solution qui convient selon le cas peut être l’humidificateur ou le déshumidificateur. Ses fonctions permettront d’épurer les pièces de la maison. Un suivi peut être fait en se servant de l’hygromètre, pour évaluer le taux pendant au minimum deux heures dans chaque pièce. Cependant, l’utilisation d’un humidificateur ou déshumidificateur doit être momentanée. Ces appareils ne sont pas capables de régler l’origine du problème.

Cela veut dire que vous devez vous assurer d’avoir une bonne ventilation, et une aération conséquente. Si vos problèmes d’humidité sont récurrents, l’idéal serait alors de contacter un spécialiste. Il établira un diagnostic, puis vous proposera les solutions les plus adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quitter la version mobile